AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Turbulence *{Georgie

Aller en bas 
AuteurMessage
Gabriel Stormane
Admin | • Tame me
avatar

Nombre de messages : 536
Âge : ... ans
Date d'inscription : 20/04/2008

Secret Files
Powers: • Création de Vide
Clan: Demon
File Relations:

MessageSujet: Turbulence *{Georgie   Lun 11 Aoû - 22:48

Assis dans un grand canapé de faux cuire, Gabriel faisait face à une des personnes qui lui avait donné le plus de fil à retordre à Chicago. Mile Drowsen fut, est et certainement sera la base de presque toutes les rumeurs au sujet du vieux démon qui l’avait menacé plusieurs fois et s’était fait ignorer de plus belle. Ce n’était pas de sa réputation dont il s’inquiétait mais plutôt du sentiment désagréable de savoir que ce vieil humain, bout de viande sèche sur pattes, étudiait sa vie comme un manuel d’histoire.
- « Si j’avais cru te voir ici un jour, Gabriel. » Ricana Mile en apportant à ses lèvres le grand verre de whisky. On serait tenté de dire, une pinte de whisky.
Gabriel lui aurait bien mit une droite mais son chien-homme de main et son protecteur, que tout le monde flattait pour sa force était dans un coin de la pièce, faisant semblant de jouer aux échecs mais épiant la scène du coin de l’œil. Lilian Drowsen était un habitué des poings au visage d’ange imprévisible.

Le vieux démon soupira. La « loge » (c’est comme cela qu’ils l’appelaient) du O’Brandy’s n’avait rien de mieux que le bar lui-même. La fumée dégoûtante et l’odeur grasse coulaient sur les corps fanés de cet endroit.
- « Tu es un homme occupé Mile. Je serais court. Tu connais ma fortune comme tu connais tes poches. Je suis prêt à mettre le prix pour que tu retrouves des informations sur une personne. »

L’humain éclata de rire. Irritant. Rien de plus irritant que d’être pris pour une raclure par une raclure. Gabriel serra le point, grinça des dents tout en sentant l’œil attentif de Lilian.
- « Druchenko. Un médecin qui était à Chicago dans les années 1930 à 35. »
- « Avant la Guerre ? Mais tu rigoles, je n’étais même pas né ! »
- « As-tu été né lorsque le dollar a été inventé ? »
- « C’est un point, j’avoue. Mais ce que tu me donnes est un nom et une année. Je ne suis pas voyant tu sais… Vas voir une agence de détective, ou un clairvoyant. »

Gabriel ria pour ne pas frapper. Sa colère avait atteint son apogée et il était on ne peut plus pressé de partir d’ici. Mais Mile Drowsen semblait être le seul à pouvoir trouver ce Druchenko, qui détenait sans aucun doute des informations sur ses pouvoirs.
- « Je le trouverais ! » Déclara le vieux Drowsen après un court silence en prenant une gorgée d’alcool infecte. « A condition que tu me donnes une preuve pour confirmer la rumeur qui circule sur toi en ce moment. »
- « Laquelle, il y a n’a une bonne dizaine. Mais à qui je le dis, tu dois bien les connaître. » Fit le démon avec un léger air anxieux.
- « La plus grande de tous les temps Monsieur le Démon, la plus grande et la plus drôle ! As-tu vraiment perdu tous tes pouvoirs ? »
Mile se leva, claqua ses paumes sur la table qui les séparait, avide de ragots comme une vieille psychopathe, les yeux injectés de sang, la pupille tremblante.
- « Je vais le dire ainsi, Dowsen. Lorsque tu me trouveras cet homme vivant, je t’apporterai la preuve. Pour l’instant je te donne un avant goût et je ne ferai que confirmer cette rumeur. »

Le vieux trembla et s’écroula sur son canapé, barbouillant quelque chose, jetant des regards anxieux sur les côtés, inquiet que quelqu’un ne les entende.
- « Lilian ! » Hurla-t-il enfin, alors que le jeune homme se mit presque au garde à vu, comme un chien. « Vas faire un tour. »
Un long silence suivit, durant lequel le vieux sortit un carnet de sa poche et le feuilleta.
- « Ca cache quelque chose Stormane, ça cache quelque chose. Tu ne peux pas dire au pire des enmerdeurs qui ne garde aucun secret que tu es faible… tu veux te suicider ? »
- « Ce qui veulent me tuer se contentent d’une rumeur. »
- « Et si je te tue? »
- « Les ragots sur moi n’auront plus aucune valeur. »
- « Je vois, je vois…. » Fit-il en se frottant les mains avidement. « Tu as réfléchit à tout. Tu te sens bien de ton cerveau… »
- « Tu me le trouveras ? Druchenko. »
- « Livrée en paquet cadeau. » Sourit Mile, comme nourrit au lait de vierge.
Gabriel sortit un photo en noir et blanc et la glissa sur la table, puis se leva avec langueur.
- « 1933. Moi et Druchenko. Je n’accepte aucune question de plus. » Fit-il pour conclure.

La porte s’ouvrit mais Gabriel n’y prêta pas attention jusqu’à ce que la voix paniquée et naïve de Lilian résonne dans la pièce.
- « Elle écoutait aux portes, p’pa. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://devils-absolution.forumchti.com
 
Turbulence *{Georgie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eden | Agenda des RPs
» Notre fiche de partenariat.
» (F) Troian Bellisario, CAMP AU CHOIX, la soeur surprotectrice
» Georgie Henley #002 avatars 200*320 pixels
» Lou N. Shepard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Devil's Absolution :: 
|| Chicago ||
 :: Chinatown :: O'Brady'S
-
Sauter vers: