AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quiproquo et conséquences... Jamie-Jam :)

Aller en bas 
AuteurMessage
Lawrence C. Donovan

avatar

Nombre de messages : 141
Age : 28
Adresse : 7, Mc Arthur Street
Race : Humain
Âge : 25 ans
Date d'inscription : 02/06/2008

Secret Files
Powers: - Le pouvoir de la schizophrénie
Clan: Le mien (je suis un groupe singulier)
File Relations:
MessageSujet: Quiproquo et conséquences... Jamie-Jam :)   Mer 5 Nov - 17:53

Une nouvelle soirée à errer dans les rues mal éclairée de Chicago. Pourtant ce vendredi soir paraissait plus animé que les précédents. Les rues étaient bondées. Une vache n’y retrouverait pas son veau. Lawrence tentait tant bien que mal à se frayer un chemin pour rejoindre son bar habituel. Autour de lui, les personnes discutaient entre eux, de tout et de rien, de choses tellement futiles pour l’esprit tourmenté du jeune homme. Il avait beau s’être mis sur son trente et un, ce qui était plutôt rare pour lui, personne ne daigner se préoccuper de lui. Il aurait pu très bien faire une attaque, au beau milieu de la rue, personne ne l’aurait remarqué. Pour tout vous dire, il se porterait mieux comme ça. A quoi bon être reconnu ? Cela faisait un bout de temps qu’il vivait reclus dans sa maison, sans pour autant éveiller les soupçons. C’était un homme de l’ombre. Un homme démoniaque. En effet il pouvait très bien se promener, ici, au milieu d’une populace puérile, ce n’était qu’une facette de sa personnalité qu’il montrer au grand jour. Une force tranquille, c’était tout ce qui transparaissait à sa vue. Une force tranquille, solitaire. En le voyant ainsi, qui pourrait se douter que ce jeune homme d’un quart de siècle cachait bien des secrets ? Est-ce que dans la prunelle de ses yeux on pouvait déceler qu’il était cannibale ? Pas le moins du monde. Son côté néfaste était transparent.

Le jeune homme bifurqua dans une petite rue malfamée, déserte. Déserte ? Pas tout à fait ! Mal éclairée, c’était le lieu idéal pour venir s’encanailler, et vendre des produits illicites. Produits illicites que Lawrence appréciait particulièrement. Un jeune homme, un camé certainement, s’approcha de lui. Il avait une dégaine vraiment déplorable. Une casquette rapiécée, de travers, un veston troué, un pantacourt délavée. Il n’était pas bon de s’approcher de lui. Après tout, c’était peut-être un lépreux en puissance. Il était vraiment repoussant. Pour en finir sur son apparence, son corps était parsemé de ci, de là de tatouages et autres piercings. Espérant passer sans gêne, Law s’aperçut que c’était une cause perdue. En effet ce camé vint l’apostropher : « J’en ai de la bonne ! Tu en veux ? » Lawrence en attendant sa voix de caïd se figea sur place, pivota et se tourna vers lui. Plus rapide que le vent, il lui attrapa le bras et lui tordit le poignée en ajoutant entre ses dents : « Non merci ! » Cependant Lawrence n’allait pas partir comme ça. Après tout, la rue était vraiment peu fréquentée. Autant s’amuser. Il libéra la main de sa victime, qui alla se réfugier à l’abri dans le local à poubelle. Les yeux de Law s’illuminèrent d’une lueur malsaine. D’un pas feutré, il retrouva le camé, et d’une voix énigmatique il persifla : « Alors on veut m’échapper ? Ce n’est pas très sympa ! » Il lui passa, la main sous le menton le força à le regarder. Il avait vraiment un visage séduisant, quoique trop affublé de piercing. Il était vraiment à croquer. Lawrence n’en ferait qu’une bouchée si la rue avait été vide. Mais dans ce monde il est impossible d’obtenir tout ce que l’on veut. Il l’assena d’un coup de point. Le caïd étant dans les vaps, il en profita. Il se pencha vers lui, et lui dévora l’oreille. Les cris atroces de sa victime, le firent revenir à la réalité. Il ne fallait pas qu’il reste ici, au risque de se faire prendre. Il abandonna ici le Vincent Van Gogh de Chicago.

Il continua sereinement son chemin, veillant que cet acte disparaisse de son physique. Il essuya le sang qu’il avait autour de la bouche. Propre comme un sou neuf, il tourna à droite et tomba sur un bar. Il n’était pas vraiment très réputé, mais Lawrence y avait ses habitudes. Il avait sympathisé avec le barman, ce qui était rarissime. A peine eut-il mis le pied dans le bar, que M. Peterson, le barman, vint lui serrer la main et lui proposa à boire. A son habitude, il s’assit à la table 7, attendit sa consommation en dévisageant les clients autour de lui. Il aurait tant aimé pouvoir lire dans leurs pensées. Peterson lui apporta son double scotch. Pensif, il le but d’une traite et en recommanda un autre. Les clients, loin d’être des enfants de cœur, affluaient dans le bar. La nouvelle tournée arriva. Comme la précédente, il ne fit pas preuve de sentiment et la descendit. Autour de lui certains clients commençaient sévèrement à être éméchés. Ils en venaient d’ailleurs à dire des blagues bidon. C’était vraiment désespérant. Après avoir bu ces remontant, il paya la somme due, et entreprit d’aller prendre l’air, au clair de lune. Peut-être rencontrerait-il des loups garous ? Ou même des buveurs de sang ! S’il y avait bien une créature qu’il idolâtrait c’était bien les vampires. Cependant ceux-ci restaient de la pure fiction avec le compte Dracula. Dans tous les cas, il salua le barman, qui pour couvrir tout ce brouhaha fut obligée d’hausser la voix : « A la prochaine Lawrence ! » Maintenant, c’était irrémédiable tout le monde connaissait son prénom. Qu’importe ! Il marcha, les mains dans les poches de son manteau vers une destination inconnue. Il avait toute la nuit pour rentrer chez lui, il n’était vraiment pas pressé. Il voulait profiter de la nuit et de l’air frais.


Certes, c'est de la grosse daube Rolling Eyes néanmoins j'espère que ça te plaira... RP avec toi me manquait :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://felix-felicis.forumactif.fr
 
Quiproquo et conséquences... Jamie-Jam :)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quiproquo et comedia del'arte [Milena°Gabriel]
» Journal : Jamie Langenbrunner signe avec Toronto
» Quiproquo {PV Katie}
» Départ et quiproquo, que du bohneur !
» Une amitié peut cacher un quiproquo. A Y D E N

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Devil's Absolution :: 
|| Chicago ||
 :: Chinatown :: O'Brady'S
-
Sauter vers: